Peut-on pêcher en Thaïlande ?

poisson pêche thailande pendant le covid
Rate this post

Partir pêcher en thailance durant l’épidement du covid-19 ?

Depuis un an environ, tous les français sont familiers avec le nom de coronavirus ou covid-19. Ce virus se propage via des microgouttelettes dans l’air et est très infectieux. Il peut aussi se transmettre lors d’embrassades, de poignes de mains, d’accolades ou tout simplement en touchant des objets infectés, comme une poignée de porte.

Par exemple, en France, nous avons été confinés 3 semaines en Avril / mai 2020. Depuis quelques moins, les français doivent respecter un couvre-feu dès 18h. Cela a été généralisé à toute la France, alors qu’en octobre, seules certaines régions étaient concernées. De ce fait, s’il est recommandé de ne pas voyager à travers le pays, il est évidemment conseillé également de ne pas partir en vacances à l’autre bout du monde !

Toutefois, de nombreux français sont en chômage partiels ou ne peuvent pas exercer leur activité professionnelle du fait des restrictions ou des fermetures de certaines commerces. C’est donc le moment de se détendre et de profiter du soleil, en cette période économiquement morose. En effet, les dépressions sont en augmentations et le fait de sortir de chez soi est bon pour le moral.

poisson pêche thailande pendant le covid

Si vous souhaitez tout de même partir pêcher en Thaïlande, voici les actions à mener

Demander votre visa

Cela se fait en ligne directement, puis vous devez vous rendre à l’ambassade de Thaïlande à paris afin de déposer votre passeport.

Réserver vols et hôtels

Vous devez avoir une réservation valide et déjà vos billets d’avions pour entrer sur le territoire. Pensez à réserver votre hôtel à proximité de la côte ou du lieu de pêche.

Demander votre COE

C’est un certificat d’entrée dans le pays. Il est obligatoire.

Faire un test RT PCR dans un laboratoire

Vous devez obtenir un test rédigé en anglais, négatif au covid-19 et qui date de moins de 72 h de votre entrée dans le pays.

Demander la déclaration Fit To Fly auprès de votre médecin

Il suffit de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant. Cette attestation nommée FIT TO FLY (voir ici un exemple de FTF) doit être en anglais et doit préciser que votre état de santé est compatible avec un voyage en avion.

Vous déclarer sur ThailandePlus

C’est l’application officielle du gouvernement Thailandais. Celle-ci trace vos déplacements, votre entrée et sortie dans le pays.

Préparer vos documents pour l’embarquement à l’aéroport

Afin d’assurer la fluidité lors des contrôles et du check-in, veuillez préparer tous ces documents dans un dossier facilement accessible. Vous devez les présenter entre 3 et 5 fois, entre l’embarquement et le check-out.

Quelles précautions prendre une fois sur place ?

Une fois sur place, adoptez systématiquement les gestes barrières, à savoir :

–          Gardez 2 m de distance entre les individus

–          Ne restez pas dans des endroits trop confinés ou petit,

–          Aérez souvent votre chambre d’hôtel

–          Utilisez du gel hydroalcoolique et lavez vous très souvent les mains

–          Ne touchez pas à tout surtout dans les lieux publics

–          Et surtout mettez vos masques.

Au sujet des masques en tissu

Pensez à acheter vos masques en amont de votre déplacement. Il se peut en effet qu’il y ait en Thaïlande une pénurie de masques. Ces masques doivent être de catégorie 1, c’est-à-dire UNS1.

Le site de masque lavableMASQUE EN TISSU LAVABLE . com est formel sur le sujet :

«  à l’étranger les contrôles sur la qualité de filtration des masques est moins rigoureuse. Ainsi, il faut faire attention à cette qualité et s’assurez que vous porter un masque filtrant à plus de 90 %. Cela est notamment primordial avec les nouveaux variants de covid-19 en provenance du Brésil, d’Angleterre et d’Afrique du sud. «

De même pour le gel hydroalcoolique, nous vous conseillons de partir avec du stock. Il peut toujours y avoir une rupture de stock sur place. Généralement, dans l’avion, à l’aéroport et à l’hôtel, du gel hydroalcoolique vous est transmis régulièrement et gratuitement.

Organiser votre retour

Pour votre retour, vous devrez, de la même manière qu’à l’allez, vous faire tester en PCR. Ce test devra être négatif. Pour protéger votre entourage et vos proches, confinez vous entre 3 et 6 jours, à votre retour pour vérifier que vous n’avez pas de symptômes du coronavirus.
Principalement, il s’agit de :

  • fiévre
  • courbatures
  • toux
  • mal de tête
  • vomissements

Attention, avec les nouvelles variantes, il se peut que ces symptômes varient ou que vous soyez asymptomatique.

Dans tous les cas, nous vous souhaitons une belle pêche et passez un bon moment, entre amis ou en famille !

Hameçon

Bonjour, je m'appelle Roger. Je suis fan de pêche et de chasse depuis tout petit. Je fais ce site pour vous transmettre ma passion et mes conseils. Bonne journée !

Articles recommandés